Accueil > Articles > Gérer son entreprise par la trésorerie
Contact
06 11 20 88 91
Actualités

LES CLES DU CASH

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le cash sans jamais oser le demander

 

Le livre est maintenant disponible en ebook chez Amazon

Nous avons le plaisir de vous en offrir les premières pages

DAF Evolution est un organisme de formation (N° de déclaration d’activité : 11 95 05647 95) qui est référencé auprès de Datadock

Mai - juin 2017

 

Michaël Paes propose des formations sur le Crowdfunding en mai et juin 2017.

Nous vous invitons à aller voir son site et à vous inscrire si vous avez un projet.

LIVRE BLANC

 

GERER SON ENTREPRISE PAR LA TRESORERIE

 

Gérer l’entreprise par la trésorerie peut paraître très réducteur et oublier les fondamentaux de la gestion. En fait, dans ce livre blanc, nous souhaitons vous présenter pourquoi ce type de gestion constitue pour l’entreprise un formidable levier de pérennité et de succès. Notre présentation partira par ce qui nous semble essentiel pour l’entreprise, puis nous définirons ce que nous entendons par la trésorerie et pourquoi c’est efficace. Nous expliquerons les éléments clefs du succès et nous terminerons par les bénéfices pour l’entreprise de ce type de gestion.

 

L’entreprise c’est quoi ?

Avant même de se poser la question de savoir comment gérer son entreprise, posons-nous la question : c’est quoi une entreprise ? Il ne s’agit pas ici de regarder les aspects juridiques, mais de comprendre, intrinsèquement en quoi cela consiste. Une entreprise c’est une communauté de personnes qui travaillent à un objectif commun en vue de créer de la richesse. Les mots importants sont « communauté de personnes », « objectif commun » et « créer de la richesse ». La réussite de l’entreprise va dépendre de la façon dont ces trois éléments vont être mis en musique :

*    Communauté de personnes : cela signifie des hommes et des femmes qui se voient comme un groupe. Cela implique un partage et une implication de chacun. Il ne s’agit pas d’individus juxtaposés, chacun étant uniquement centré sur soi, mais de personnes qui décident de mener une action commune. C’est comme une équipe de football, vous pouvez avoir les meilleurs joueurs de la planète, si chacun sur le terrain ne pense qu’à soi, l’équipe sera un désastre. A l’opposé, prenez une équipe de joueurs moyens, mais tous motivés par la victoire de l’équipe, et prête à tout donner pour le groupe, et vous aurez certainement des victoires qui iront bien au-delà de la somme des individualités.

*    Objectif commun : avez-vous déjà vu un bateau où chacun souhaite aller dans des directions différentes. Il est clair qu’il va au mieux tourner en rond, et qu’il a toutes les chances de finir par couler. Pour l’entreprise, il en est de même. Mais pour qu’un objectif soit commun, faut-il d’abord qu’il ait été défini. Il est également nécessaire qu’il soit connu de tous. Mais il doit également être partagé, c’est-à-dire que la communauté de personnes doit y adhérer. C’est d’ailleurs cette adhésion qui permettra à cette communauté d’exister dans l’intérêt de l’entreprise.

*   Créer de la richesse : une entreprise a pour vocation à créer de la richesse, et toute la question derrière est le partage de cette richesse. En effet, elle doit permettre à tous de récupérer les fruits de son travail et / ou de sa prise de risque. Tous, cela signifie toutes les parties prenantes de l’entreprise, en commençant par les salariés et les actionnaires. Les salariés car ce sont eux qui font le travail permettant de faire vivre l’entreprise. Les actionnaires, car ils ont pris le risque de créer l’entreprise en apportant une part de leur propre richesse. On pourrait également parler des banquiers, fournisseurs, clients, etc. Tous, d’une façon ou d’une autre, contribuent à cette richesse et souhaitent en profiter. La vraie question derrière cette création de richesses c’est son partage. Partage entre actionnaires et salariés, mais également partage entre les différents salariés. Partager, ne veut bien sûr pas dire que chacun doit recevoir une part égale. L’égalité n’a pas de sens puisque chacun contribue de façon différente. Il est préférable de parler d’équité, mais cette équité doit être un sentiment partagé au sein de l’entreprise.

 

Si cet article vous intéresse, nous serons ravis de vous l'envoyer par email. Vous pouvez nous contacter à contact@dafevolution.fr en indiquant comme objet: Livre Blanc - Gérer son entreprise par la trésorerie

Haut de page
le blog
twitter